Bien choisir sa tablette pour un usage en orthophonie

C’est un fait, les tablettes numériques se démocratisent, et nombreux sont celles et ceux qui envisagent d’investir pour Noël. Se pose alors la question cruciale : quelle tablette choisir, en particulier si on veut l’utiliser avec des patients ?

Et la réponse est… ça dépend des cas ! Et oui, je n’ai pas de réponse toute prête à vous proposer. Ce n’est pas parce que personnellement je possède un iPad que je pense que tout le monde doive investir dans la marque à la pomme. Par contre je peux vous donner quelques informations qui vous aideront à mieux choisir.

Photo

Photo par JaredEarle, Licence Creative Commons BY-NC-SA 2.0

Le système d’exploitation

Lorsque l’on choisit une tablette, la première question que l’on se pose est celle du système d’exploitation : iOs (Apple), Android (Google) ou Windows 8 ?

  • iOs

Apple est le premier fabricant à avoir proposé des tablettes numériques grand public. Il a pour lui l’avantage de la primeur, et donc le plus grand nombre d’applications sur son store (AppStore). Son système d’exploitation, iOs est installé sur toutes ses propres tablettes : iPad 1, 2, nouvel iPad et iPad mini. A noter que certaines applications iPhone ou iPod Touch sont également compatibles avec les tablettes.

iOs est un système d’exploitation fermé. Les développeurs d’applications doivent passer un contrôle strict avant que leur application ne soit proposée en vente sur l’AppStore. Ils sont très dépendants des décisions de la firme, notamment en ce qui concerne les prix.

Il n’existe pas encore beaucoup d’applications purement orthophoniques francophones sur l’AppStore, mais les anglophones sont déjà bien servis.

D’une manière générale le système d’Apple est le plus stable, le moins soumis aux virus, et celui vers lequel se tournent actuellement les gros développeurs pour proposer des applications de qualité, mais souvent payantes.

  • Android

Actuellement la version la plus distribuée du système d’exploitation de Google est la version 4.0 aussi appelée « Ice Cream Sandwich ». Les versions 4.1 et 4.2 (« Jelly Bean ») sont déjà sorties. Si vous investissez dans une tablette Android vérifiez bien que l’une de ces 3 versions soit installée d’origine, les versions antérieures ayant été développées spécifiquement pour smartphone (et non pas tablette).

Il existe de nombreuses tablettes différentes sur lesquelles sont installées le système d’exploitation Android (de la même manière qu’il existe de nombreux ordinateurs sur lesquels est installé le système d’exploitation Windows).

Le store Android s’appelle Play Store. Les applications y sont disponibles en nombre important et toujours croissant car le nombre d’utilisateurs augmente rapidement. Il y aura très certainement bientôt plus d’applications sur le Play Store que sur l’AppStore.

Les développeurs indépendants se tournent plus facilement vers Android et de ce fait on trouve de tout, du meilleur au pire, en passant par des virus. Il est d’ailleurs fortement conseillé d’investir dans une application antivirus sur Android (inutile sur iOs). On retrouve beaucoup plus d’applications gratuites ou très peu chères sur le Play Store, mais moins d’applications diffusées par de grosses entreprises (ex : le Larousse Junior peut être trouvé sur l’AppStore mais pas sur le Play Store).

Les applications purement orthophoniques sont encore rares (francophones comme anglophones) mais commencent à arriver.

Au final Android est le système le plus ouvert, mais donc un peu moins stable qu’iOs. C’est également celui qui est proposé sur le plus grand nombre de tablettes et il possède déjà un grand parc d’applications.

  • Windows 8

Ce système d’exploitation est tout récent, et je n’ai pas eu l’occasion de le tester. Je ne peux pas vous en dire grand chose pour l’instant, mis à part que l’écosystème des applications est le plus restreint à l’heure actuelle, et que certains programmes que vous utilisez sur PC pourront peut-être être compatibles avec les tablettes Windows.

La taille de l’écran

Une fois le système d’exploitation déterminé, il s’agit de choisir la tablette en tant que telle. Et la question suivante est souvent celle de la taille de l’écran : 10 pouces ou 7 pouces ?

  • 10 pouces

C’est la taille des premières tablettes qui sont sorties sur le marché, à savoir les iPad. Pour moi c’est la taille la plus adaptée pour un usage en rééducation. Cela n’influe pas énormément sur les applications de « jeu » mais plus sur les documents que vous pourrez être amené à utiliser (comme des pdf à lire ou à annoter).

  • 7 pouces

C’est la taille de certaines tablettes Android, et du nouvel iPad mini. Une taille d’écran réduite permet un allègement du poids de la tablette, et une meilleure transportabilité. Les applications disponibles pour les tablettes 10 pouces le sont également pour les tablettes 7 pouces (pas d’applications spécifiques).

La taille de la mémoire

L’étape suivante est celle du choix de la capacité en mémoire : 16 Go, 32 Go ou 64 Go ? Pour un usage en orthophonie, je conseille de choisir une tablette possédant au minimum 32 Go de stockage. Certaines applications peuvent être assez gourmandes (comme les dictionnaires) et surtout vous risquez de faire un usage important d’images (copies d’écran, réalisation d’exercices personnalisés) et de films (enregistrement de patients lors de bilans par exemple).

En ce qui me concerne je possède un iPad 2 avec 32 Go de mémoire et je dois régulièrement supprimer des applications pour faire de la place aux nouvelles (mais je possède et teste beaucoup plus d’applications que la moyenne des utilisateurs).

Une tablette avec 64Go de stockage n’est à mon avis pas indispensable pour un usage strictement orthophonique. Après si vous voulez aussi vous en servir à la maison et y stocker de la musique ou des films c’est une autre histoire.

Wifi ou Wifi+3G

La taille de la mémoire est choisie, voici arrivé le moment de décider si oui ou non vous allez investir dans une connexion cellulaire (3G). En fait, il s’agit de déterminer à quel moment la tablette a besoin d’être connectée à internet.

  • Au cabinet ? Vous avez sûrement une connexion WIFI.
  • A la maison ? idem.
  • Chez des patients à domicile ? Là ça se corse. Il est possible que certains de vos patients utilisent le même fournisseur d’accès que vous, auquel cas vous pourrez utiliser le réseau public de leur box internet (ex : Freewifi chez Free). La seconde solution est de partager la connexion 3G de votre smartphone. Et la troisième, de n’utiliser que des applications qui n’ont pas besoin d’être connectées en permanence.
  • En voyage ? En déplacement ? La connexion 3G peut être utile, surtout qu’elle s’accompagne chez Apple de la puce GPS qui est absente de la version WIFI seul.

Au final en ce qui me concerne j’avais choisi de payer plus cher (130€ quand même à l’achat de mon iPad 2) pour pouvoir avoir un accès 3G sur ma tablette et je ne m’en sers pas (de plus il faut rajouter ensuite un forfait 3G ou du crédit prépayé).

Les connectiques et accessoires

Une fois la tablette achetée il est temps de se concentrer sur les accessoires. Ils ne sont pas indispensables, mais peuvent tout de même rendre bien des services.

  • La housse de protection : si vous voulez que votre tablette survive aux mains de vos patients je pense qu’il ne faut pas faire l’impasse sur une bonne housse. Pensez à en prendre une qui protège l’arrière de la tablette, et qui puisse également protéger l’écran lors du transport. Certaines d’entre elles peuvent se plier pour présenter la tablette comme si elle était sur un support incliné, ce qui augmente le confort en particulier lors de la frappe.
  • Le stylet : deuxième accessoire dans lequel j’ai investi récemment, il peut aider les patients qui ont des problèmes moteurs (IMC, hémiplégiques…) à manipuler l’écran et permet d’éviter les faux clics avec la tranche de la main ou les autres doigts.
  • Le contacteur : il existe des contacteurs qui peuvent de brancher sur tablette. Cela semble plus facile sur les tablettes Android ou Windows 8 car elles présentent plus de ports externes (ports USB notamment).
  • Le clavier externe : il en existe qui se connectent par Bluetooth ou USB, ou encore par connectique adaptée comme sur les tablettes Microsoft Surface. Ils peuvent apporter un vrai confort si vous êtes amené à taper beaucoup de texte.

Et voilà, je pense avoir fait à peu près le tour de tout ce qu’il faut prendre en compte pour choisir une tablette dans le cadre d’un usage en orthophonie. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires de ce billet.

N’hésitez pas non plus à partager cet article sur Twitter, Facebook, ou à l’envoyer par mail à vos amis. Enfin vous pouvez vous abonner à la Newsletter d’Ortho & Co pour recevoir tous les nouveaux billets dans votre boite email et obtenir le mot de passe pour accéder à la rubrique « En ce moment dans mon iPad« .

Vous serez peut-être intéressé par les billets suivants :

17 réflexions au sujet de « Bien choisir sa tablette pour un usage en orthophonie »

    • Salut Superortho,
      Je comprends ton inquiétude, la tablette est effectivement manipulée par des petites mains pas toujours très propres… mais pas plus que les jeux de mémory ou autres que l’on peut avoir au cabinet !
      Du coup un nettoyage fréquent s’impose, il existe des lingettes très bien faites pour cela, sinon un peu de produit pour les vitres sur un mouchoir en papier fait aussi l’affaire puisque ces produits contiennent de l’alcool (attention à ne pas vaporiser directement sur la tablette par contre).

  1. merci pour toutes ces infos
    cela m’a permis de choisir un ipad que je viens de recevoir
    donc je vous appellerai surement au secours …………………………..

    belle année 2013 pleine de riches découvertes

    • De rien Eve, en effet n’hésitez pas à appeler au secours si besoin. Dans tous les cas je continuerai à mettre ici des astuces diverses et variées qui devraient vous aider à apprivoiser la bête. Très belle année 2013 à vous également !

  2. Je possède un iPhone depuis quelques mois déjà et je l’apperçois que je l’utilise de plus en plus en séance. Comme j’interviens souvent à l’extérieur (en IME et EMP), emmener du matériel informatique nomade m’interesse de plus en plus, et je te remercie pour ce billet qui me conforte dans ma décision ! J’hésite encore entre iPad et tablette sous Androïd, la plupart des apps que tu nous présentes ici sont à l’AppStore, mais vu la différence de prix, je ne vais pas hésiter longtemps ! Merci !

  3. Une question qui paraîtra peut-être étrange: quel fabriquant de tablettes semble le moins irrespectueux des droits de l’homme et des droits des travailleurs?
    J’ai lu des choses affreuses et, semble-t-il, documentées sur Apple en Chine, au point de m’être jurée de ne jamais acheter un produit de cette marque 😉
    Quid des autres?

    • Bonjour Martine, ta question ne me semble pas étrange, loin de là. J’ai aussi lu bien des choses sur les conditions de travail chez les sous-traitants d’Apple en Chine. Par contre je n’ai pas vraiment de réponse à ta question concernant les autres fabricants. Ce que je peux dire c’est qu’aucun d’entre eux ne communique sur une image de « bonnes pratiques » en ce qui concerne les droits de l’homme.
      A mon humble avis les médias se sont focalisés sur les sous traitants d’Apple au moment où ils dominaient le marché, et car c’est un très gros fabricant donc facile à tracer. Je ne dis pas que je cautionne ce qu’ils font par contre, mais je ne suis pas certaine que les autres soient plus vertueux (et parfois ils ont les mêmes sous-traitants). Maintenant cela mériterait une recherche approfondie pour vérifier mes dires, si tu trouves des articles cela m’intéresse !

  4. Ping : Comment transférer ses données d’un iPad vers un autre ? | Ortho & Co.

  5. « Il est d’ailleurs fortement conseillé d’investir dans une application antivirus sur Android (inutile sur iOs) »
    « Au final Android est le système le plus ouvert, mais donc un peu moins stable qu’iOs. »

    Jamais rien lu d’aussi risble que cela !! inutile d’avoir une appli antivirus sur iOS ?? quand on sait que les systèmes d’Apple sont les plus attaqués, il y a quand même de quoi se poser des questions non ??
    Android moins stable qu’iOS ??!!! bien au contraire très chère !! Android bénéficie de l’intérêt de toute une communauté qui oeuvre pour le faire avancer et progresser dans le bon sens et donc il est inutile d’attendre le bon vouloir de l’éditeur pour profiter des évolutions !!!
    allez, sur ce je vous laisse manger des pommes et m’en retourne dans le monde « libre » !!

    • Bonjour Loran,
      En effet je possède des appareils fonctionnant sous iOs, c’est donc ceux que je connais le mieux. Je n’y ai jamais mis d’antivirus et pour l’instant n’ai pas eu de problème, maintenant si vous connaissez une bonne appli d’antivirus pour iOs cela m’intéresse, on n’est jamais trop protégé.
      Pour ce qui est du choix de la tablette chacun reste libre, mon billet tente de présenter les choses de manière impartiale mais mon jugement est forcément un peu biaisé, tout comme le vôtre il me semble.

    • Salut Charlotte,
      Je ne pense pas que c’est celui que je t’avais montré mais c’est celui que j’avais avant et que j’ai laissé à mon grand-père avec sa tablette. Je le trouve très bien ce modèle pour un usage avec nos patients (poids idéal, bonne précision, longueur de stylo suffisante…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *