Animaux en mouvements, un ebook pas comme les autres

Il y a quelques mois, l’association Signes de Sens m’a contactée pour me présenter leur premier livre numérique sur iPad : « Animaux en mouvements « , par les Éditions « Conte sur tes doigts » (gratuit).

Animaux en mouvement - Simon Houriez, Emmanuel Canica, Julie Houriez, Nathanaëlle Leschevin & Marc BourLa mission de cette association est de développer « des outils et des services pour l’accès à la culture et aux savoirs des personnes sourdes ». Animaux en mouvements s’inscrit dans ce cadre puisqu’il s’agit d’un livre numérique qui est enrichi avec des vidéos dans lesquelles on trouve aussi bien de la langue des signes que des mimes.

Voici déjà une petite vidéo pour vous donner un aperçu de l’ebook :

Le livre numérique est tiré d’un DVD déjà disponible depuis quelques temps, et appartient à une collection de plusieurs livres/DVD. Cette collection a même fait l’objet d’une étude publiée en mai 2012, qui montre l’intérêt des enfants ayant des troubles de la communication pour ce type de support.

Comment cela fonctionne ?

Deux vidéos sont proposées pour chaque animal :

  • dans la première, on peut voir le dessin de l’animal, son nom, ainsi que le signe de la LSF lui correspondant,

        

  • dans la seconde, on suit une histoire mimée racontant la vie de l’animal.

        

Les +

  • l’originalité du concept,
  • le mélange des genres entre dessins, animations graphiques et mimes,
  • l’acteur transmet son enthousiasme et donne envie de signer/mimer avec lui,
  • la démarche de validation.

Les –

  • le livre numérique semble posséder moins de contenu que le DVD (basé sur le contenu de l’ebook et la description du DVD que j’ai pu lire)
  • l’étude menée manque un peu de rigueur scientifique (et notamment de facteurs d’appréciation objectifs)

Comment je l’utilise en orthophonie ?

  • Avec des enfants présentant un retard de langage : pour stimuler la prise de parole, de la même manière qu’avec un livre classique. Je rejoints en ce sens les observations des professionnels ayant participé à l’étude : les patients auxquels j’ai présenté ce support semblaient plus intéressés par l’histoire que lorsque l’on regarde un livre « classique », mais ni plus ni moins que lorsque j’enrichis moi-même les histoires avec du français signé.
  • Avec des enfants autistes : je cherche actuellement à faire progresser un petit garçon autiste non verbal dans ses capacités d’imitation. J’utilise donc ce support (parmi d’autres bien entendu) pour attirer son attention sur les gestes, et en particulier sur les signes associés aux animaux. Pour l’instant les histoires mimées sont trop longues pour lui.

Et vous ? Comment utiliseriez-vous ce livre numérique (ou le DVD) ? Je pense que si j’avais des petits patients sourds parmi mes patients ce support serait très apprécié, je suis donc preneuse de vos expériences…

Nota : un exemplaire de ce livre numérique m’a été offert par l’éditeur mais cette critique reflète uniquement mon avis personnel. Je n’ai reçu aucune autre compensation en échange de la rédaction de cet article.

Français Signé, LSF et vidéo

Bonjour !

L’an dernier je me suis inscrite à une formation de Français Signé, proposée par le syndicat des orthophonistes de l’Isère (SODI). La formation se déroulait sur 4 jours (étalés sur toute l’année) et nous avons à cette occasion appris beaucoup de vocabulaire, en particulier du vocabulaire courant pour les touts-petits.

Cette formation, bien que très riche, a été frustrante pour moi car je me suis retrouvée confrontée à des difficultés de mémorisation. Contrairement aux autres formations, il ne m’était pas possible de prendre de notes écrites. Et du coup j’avais tendance à oublier le vocabulaire d’une fois sur l’autre.
Il existe bien des dictionnaires « papier », et autres albums/répertoires de signes mais j’ai fait l’erreur de ne pas investir au moment de la formation.

Et c’est là que la technologie a volé a mon secours. Lors du « jour 3 » je me suis dit qu’il fallait que je filme la formatrice. J’avais donc apporté mon appareil photo, je lui ai demandé sa permission… et elle a refusé ! Toute dépourvue, je n’ai donc rien filmé, et je suis rentrée fort dépitée.

Lors du « jour 4 » je n’avais pas emporté mon appareil photo (pour quoi faire ?) mais j’ai eu une idée fulgurante une fois installée à ma place : si la formatrice ne voulait pas être filmée, qu’est-ce qui m’empêchait de me filmer moi-même ? Sans appareil photo ou caméscope ? Oui mais avec un ipad 🙂

J’ai donc sorti mon appareil, je l’ai calé face à moi (j’ai une housse qui fait « support ») et je me suis filmée durant toute la journée (heureusement à ce moment là je n’avais pas encore trop d’applications, et disposait donc de beaucoup d’espace mémoire). Maintenant si je veux me remémorer le vocabulaire de tel ou tel livre de Tchoupi (notre support de travail), il ne me reste plus qu’à regarder la vidéo.

Autre avantage de la technologie pour le vocabulaire de la LSF (ou pour le français signé donc) : les sites proposant des lexiques en vidéos.
J’utilise soit le site de l’INJS de Metz, soit sematos.eu que je viens de découvrir et qui me semble plus complet (mais plus « commercial » également) avec notamment la possibilité de rechercher du vocabulaire par thème.
Il existe aussi une application iPhone et Android gratuite mais avec une liste de vocabulaire plus limitée bien qu’en constante évolution : Signes.

Lorsque je prépare des séances avec des tout-petits je peux donc faire une révision express des signes que je vais avoir à utiliser.

Et vous ? Utilisez-vous le français signé ou la LSF en rééducation (avec des patients entendants) ? Connaissez-vous d’autres sites pratiques pour réviser le vocabulaire courant ?