Création orthophonique et images libres de droit

En tant qu’orthophoniste, il nous arrive très fréquemment de créer du matériel pour nos séances de rééducation. Mais pour cela, il nous faut des images.

Plusieurs solutions s’offrent à nous : soit créer nos propres images (en dessinant ou en prenant des photos), soit utiliser des images créées par d’autres personnes. Dans tous les cas, si la création est destinée à un usage personnel, cela ne pose aucun souci.

Dans un cadre professionnel et encore plus si les créations sont ensuite partagées (avec des collègues sur les réseaux sociaux par exemple), cela peut être plus problématique. En effet, il faut bien s’assurer que les images utilisées soient libres de droit, et si oui, dans quelles conditions il est possible de les diffuser.

Je vais donc décrire dans ce billet plusieurs méthodes pour trouver des images libres de droits.

Attention à toujours vérifier les termes de la licence de partage, en particulier pour savoir si vous devez faire une attribution, c’est à dire citer le nom de la personne qui a créé la photo ou le pictogramme.

Utiliser un moteur de recherche « classique »

Je sais que la plupart d’entre vous utilisent Google Images. Mais saviez-vous qu’il suffit de cliquer sur « outils » puis « droits d’usage » pour sélectionner uniquement des images avec une réutilisation autorisée ?

Sur Qwant Junior c’est le même principe, en cliquant sur le menu déroulant « Licence », il est extrêmement simple de n’afficher que des contenus avec « partage et utilisation gratuits ».

Utiliser des sites proposant des banques de photos gratuites

Par ailleurs, il existe de nombreux sites proposant des banques de photos gratuites, je n’en citerai que quelques-uns car je ne voit pas l’intérêt de vous noyer sous les liens.

Ces banques là sont très fournies, et devraient suffire à votre bonheur :

Utiliser des sites proposant des banques de pictogrammes gratuits

De la même manière, certains sites proposent des pictogrammes gratuits :

Voilà, avec ces quelques sites je pense qu’il est très simple de trouver des images de qualité, que ce soit des pictogrammes ou des photos.

Je rappelle une dernière fois qu’iI est important de mentionner les personnes qui ont créé ce matériel si elles le souhaitent, c’est une marque de respect et une manière de les remercier pour cette mise à disposition gratuite.

Et vous ? Quelle banque d’images utilisez-vous de manière préférentielle ?

Qwant Junior, une alternative française à Google

Il y a (déjà) 5 ans, j’avais fait un billet sur la recherche avec Google Images.

J’y racontais que c’était un outil que j’utilisais quasiment au quotidien avec tous types de patients, enfants comme adultes, et je donnais des astuces pour éviter de se retrouver face à du contenu inapproprié.

Mais depuis, Qwant Junior est arrivé !

Qwant est un moteur de recherche français qui a été lancé en 2013. L’objectif de ses créateurs était de proposer une alternative à Google, qui soit respectueuse de la vie privée de ses utilisateurs et qui ne filtre pas le contenu d’internet.

Saviez-vous d’ailleurs que vous et moi n’obtiendrez pas les mêmes résultats pour la même recherche sur les moteurs de recherche « classiques » comme Google, Bing ou Yahoo ?

Bref… La version Junior est sortie mi-2016 : plus besoin de paramétrages de sécurité : Qwant Junior filtre automatiquement tout contenu inapproprié, et met en avant des résultats à vocation éducative.

Sur leur page d’aide, ils expliquent un peu mieux comment cela fonctionne :

« Qwant Junior s’efforce de filtrer les résultats liés à la pornographie, la violence explicite, la drogue ou l’incitation à la haine raciale. Ce filtrage est basé sur deux listes : une liste noire appliquée aux onglets Web, Actualités, Images et Vidéos qui supprime les contenus inappropriés aux enfants, et une liste blanche rassemblant les résultats provenant de sites éducatifs reconnus. Cette liste blanche se trouve dans la section Education de Qwant Junior. »

Le moteur de recherche propose plusieurs types de recherches : Web, Actualités, Education, Images et Vidéos.

Quelques paramétrages peuvent être effectués, et ils peuvent être sauvegardés en créant un compte, ou en gardant en favori une adresse web personnalisée.

Enfin, l’interface n’est pas trop enfantine, et peut donc tout à fait être utilisée avec des adultes. C’est donc devenu mon moteur de recherche par défaut au cabinet !

Et vous ? Quel moteur de recherche utilisez-vous avec vos patients ?

3 petites astuces iPad

C’est un peu la course en cette fin d’année donc c’est l’occasion de vous faire un billet rapide sur 3 petites astuces iPad qui pourront vous servir au quotidien.

Ajouter un site web sur la page d’accueil de l’iPad

Si vous avez besoin d’accéder souvent au même site internet, vous pouvez bien entendu l’ajouter aux favoris de votre navigateur, mais saviez-vous qu’il était également possible de l’ajouter en lien direct sur votre page d’accueil (comme si c’était une application) ?

Pour cela c’est très simple. Ouvrez le site internet (par exemple Ortho & Co) dans Safari sur votre tablette. Cliquez sur l’icône représentant une flèche sortant d’une boîte, puis sur l’icône « sur l’écran d’accueil ».

Vous pourrez ensuite choisir le nom à donner à votre raccourci et il vous suffit enfin de cliquer sur « ajouter ».

Et voilà, vous pouvez maintenant déplacer ce raccourci sur la page d’accueil de votre choix, comme s’il s’agissait d’une application !

Faire une copie d’écran

Il arrive parfois que l’on souhaite garder une trace de la production d’un patient dans une application, ou comme ici que je souhaite vous montrer à quoi ressemble un raccourci sur la page d’accueil. Pour cela rien de plus simple : appuyez simultanément sur le bouton « home » et le bouton « marche-arrêt » de la tablette.

Une photo de l’écran sera prise à ce moment là, et vous pourrez la retrouver dans vos photos.

Nota : sur votre photo vous n’aurez pas la bordure de l’iPad mais seulement ce qui apparait à l’écran. En ce qui me concerne j’ai ensuite traité la photo pour pouvoir vous montrer mon image « en situation » sur un iPad avec ses boutons physiques.

Enregistrer une image à partir de Safari

Voici enfin une dernière astuce pour enregistrer dans vos photos une image en provenance d’un site web.

Pour cela, ouvrez le site web en question, ici j’avais besoin d’une image de passoire et j’ai donc fait une recherche dans Google Images. Laissez votre doigt appuyé sur la photo pendant environ 2 secondes, jusqu’à l’apparition d’un menu qui vous proposera entre autres d’enregistrer l’image. Cliquez sur ce bouton, et c’est tout ! Vous retrouverez l’image ainsi enregistrée dans vos photos.

Et voilà, ça sera tout pour aujourd’hui, j’espère que ces 3 petites astuces vous seront bien utiles. N’hésitez pas à cliquer sur « j’aime », twitter le billet ou encore vous abonner à la Newsletter.

Quant à moi je vais faire une petite pause de blog pendant les 2 semaines de vacances et je vous prépare plein de surprises pour la rentrée.

D’ici là je vous souhaite à tous et à toutes de très joyeuses fêtes de fin d’année !!

Obtenir le meilleur de Google Images

Si vous êtes comme moi, alors vous devez certainement faire un usage intensif de l’outil de recherche d’images de Google. Je pense qu’il ne se passe pas une journée sans que je ne recherche une image pour ajouter du poids à ma description d’un mot pour un patient.

Mais connaissez-vous toutes les options de Google images ? Savez-vous par exemple qu’il est possible de filtrer les résultats par couleur ou encore par type de dessins ?

C’est ce que je me propose de vous présenter aujourd’hui.

Sécuriser les résultats

Tout d’abord sachez qu’il existe un mode SafeSearch  qui vous permet de choisir le niveau de filtrage souhaité et ainsi d’éviter de tomber sur des images pornographiques ou choquantes.

Avoir avoir effectué une première recherche, il vous suffit de cliquer sur le menu déroulant Safe Search situé à droite de votre écran. En ce qui me concerne j’ai choisi un filtrage strict. Une fois le mode de filtrage choisi, Google le conservera en mémoire et toutes vos futures recherches seront donc filtrées.

Affiner la recherche par taille

Dans le menu qui se trouve à la gauche des images, vous pouvez choisir la taille des images à afficher. Il est par exemple possible de ne sélectionner que des icônes.

Affiner la recherche par couleur

Par défaut, toutes les l’images vous sont proposées par le moteur de recherche. Mais il est tout à fait possible de ne sélectionner que les images en noir et blanc, ou alors les images contenant de manière dominante une couleur. Cette option se trouve également dans le menu à gauche des images.

Affiner la recherche par type d’image

Toujours dans ce menu à gauche des images, il vous est possible de choisir entre plusieurs types d’images : visage, photo, image cliparts, ou dessin au trait.

Organiser les résultats par sujet

Vous pouvez, toujours dans ce menu de gauche, choisir de trier les résultats par sujet. Ainsi, pour ma recherche sur le mot « pomme », Google me propose les sous catégories suivantes : pomme rouge, pomme dessin, pomme verte, pomme jaune, pomme coeur, pommes de terre, pomme golden…

Autres options du menu de gauche

Il est également possible de filtrer les résultats par date, mais je vous avoue que je n’ai pas encore trouvé d’utilité à cette option pour mes recherches dans le cadre de l’orthophonie. Enfin vous pouvez choisir d’afficher sur les images leur taille en pixel.

Utiliser le menu de recherche avancée

En haut à droite de votre page de résultats se trouve un petit engrenage qui cache un menu déroulant dans lequel vous pouvez accéder à la recherche avancée.

Cette recherche avancée vous permet par exemple de trouver des images en excluant certains mots de la recherche (ex : « pomme » mais sans le mot « terre »)

Vous pouvez également choisir les critères d’affinage de la recherche telle que je viens de vous les présenter plus haut (taille de l’image, couleur, type d’images, date) mais vous pouvez également utiliser des critères d’affinage tel que le format, la région, le site ou domaine, et enfin les droits d’usage (pour trouver des images libres de droit par exemple).

Faire une recherche par image

Enfin, sachez qu’il est possible de rechercher des images à partir d’une autre image. Cela peut vous servir à trouver des images similaires, ou à vérifier que personne n’a « emprunté » et publié ailleurs l’une de vos images.

Pour effectuer cette recherche par image, cliquez tout simplement sur le petit appareil photo placé à côté du champ de recherche. Vous pouvez ensuite soit coller l’URL d’une image, soit importer une image à partir de votre ordinateur.

Utiliser les options sur la tablette

Il vous est possible d’activer un certain nombre de ces options dans la version mobile de Google Images. Quand vous êtes sur la page de résultats, il vous suffit de cliquer sur la petite clé située à droite au-dessus des images pour voir l’ensemble des critères de filtrage disponible.

Voilà j’espère que cet article vous aura permis de découvrir de nouvelles options et vous permettra de trouver plus rapidement les images que vous cherchez. Et pour partager votre enthousiasme avec vos amis n’hésitez pas à cliquer sur le bouton J’aime, ou à tweeter l’article !

Note de service

Ortho & Co est inscrit aux Golden Blog Awards, si vous aimez le blog vous pouvez voter en cliquant ci-dessous pour essayer de lui faire gagner l’Award du meilleur blog dans la catégorie Science/Recherche. Les votes sont ouverts jusqu’au 22 octobre, et vous pouvez voter une fois par jour si ça vous chante !

Dictionnaires et conjugaison sur iPad

J’avais dans mon ancien bureau un gros dictionnaire dont j’ai dû me servir à peine 2 ou 3 fois en deux années de travail avec mes patients.

Ne vous méprenez pas, j’adore le dictionnaire, j’avais même entrepris de l’apprendre par cœur lors de mes révisions pour le concours d’orthophonie (enfin bon je ne suis même pas arrivée à la fin de la lettre a), mais en séance de rééducation je ne trouve pas que le dictionnaire soit un outil « pratique ».

Les patients ont un tel vécu négatif autour de cet outil qu’il soupirent dès qu’ils l’aperçoivent, et il faut bien reconnaître que chez eux cela fait belle lurette que Google a replacé le dico, pour le meilleur comme pour le pire.

Et puis si on passe 10 minutes à chaque séance à chercher un mot dans le dictionnaire il ne reste plus beaucoup de temps pour faire l’exercice que l’on souhaitait faire faire, et le patient est tellement épuisé par la recherche qu’il ne retient même pas la réponse à sa question.

Mes solutions à l’époque étaient donc de chercher une image sur Google images, ou de donner moi-même l’orthographe du mot… mais ni l’une ni l’autre ne sont très satisfaisantes. La première car il y a beaucoup de « déchets », voire d’images pornos (il est très important de toujours tourner l’écran vers soi lorsque l’on fait une recherche sur Google Images), la seconde car le patient est très passif.

Vous me voyez donc arriver avec mes gros sabots, ou plutôt avec mon iPad, qui se trouve être un support génial pour ce genre de recherches.

Selon la demande du patient, je lui propose l’une des 4 applications que je vais vous présenter :

Wikipanion de Robert Chin (gratuit)

Si je recherche une image d’illustration, et un petit texte de présentation. Attention cette application a besoin d’un accès à internet puisqu’il s’agit d’une interface iPad pour le site Wikipedia. De même les informations étant issues de Wikipedia qui est une encyclopédie collaborative, n’importe qui peut avoir rédigé l’article et vous ne pouvez pas être sûr à 100% de sa pertinence (même si pour les mots recherchés en séance il ne devrait pas y avoir trop de soucis).

Larousse Français (4,99€)

Si j’ai besoin de chercher l’orthographe d’un mot, ou si je veux connaitre sa nature grammaticale, c’est l’application la plus simple tout en étant une référence. Comme vous pouvez le voir, le design est très épuré mais cela a du bon notamment lorsque l’on se trouve face à un patient qui a tendance à s’éparpiller un peu.

Dictionnaire illustré de Larousse (6,99€)

Pour les mêmes usages que l’application précédente,  mais l’application posséde d’autres parties en plus de la partie dictionnaire : atlas, biographies, thésaurus, proverbes et locutions, chronologie et galerie d’images.

Une fois que l’on a cherché un mot dans la partie dictionnaire de petits onglets apparaissent en bas de page, permettant de trouver des expressions reliées à ce mot, des synonymes, des homonymes, des difficultés particulières au niveau de l’orthographe et un onglet conjugaison qui n’est bien entendu actif que pour les verbes.

« La Conjugaison » de Anuman (0,79€)

Pour la conjugaison justement je possède une application très simple basée sur les livres édités par Bordas.

Cette application propose les conjugaisons de tous les verbes du français ou presque, et est rapide d’accès (je trouve plus rapide d’utiliser une application « spéciale conjugaison » que de passer par la définition du Larousse illustré, lequel vous donnera cependant les mêmes informations)

Au final ces 4 applications sont complémentaires mais les informations se recoupent aussi parfois.

S’il ne fallait en garder qu’une seule je vous conseillerais le Larousse Illustré, mais il est vrai que c’est également la plus chère. Au passage je tenais à signaler que je n’ai payé aucune de ces applications mais que je les ai récupérées au fur et à mesure d’opérations promotionnelles des éditeurs.

Et vous ? Seriez-vous prêt à abandonner votre dictionnaire papier pour une application ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires !