Optimiser les réglages de son iPad pour une utilisation en rééducation

Lors de mes journées de formation, il y a souvent un petit temps pendant lequel nous abordons les réglages de la tablette mais je ne peux pas non plus détailler les spécificités de chaque système d’exploitation.

Aujourd’hui je vais donc me focaliser sur les réglages optimum de l’iPad (avec iOs 7) pour une utilisation en rééducation ou en éducation spécialisée. Cependant les utilisateurs d’Android peuvent lire aussi, il y a des choses qui se recoupent bien entendu.

Rendez-vous dans les réglages de votre appareil et c’est parti !

Désactiver les connexions sans fil

Wifi

Certaines applications ont besoin d’être reliées à internet, pour cela il vous faudra donc laisser le wifi activé. Mais je vois plusieurs raisons de couper le wifi temporairement :

  • pour économiser de la batterie
  • pour éviter les achats in-app intempestifs
  • pour éviter l’affichage des publicités dans certaines applications

Bluetooth

A priori, sauf si vous avez des enceintes ou un clavier sans fil connectés à votre iPad, vous n’avez pas besoin d’activer le Bluetooth. Le désactiver par contre vous fera gagner en autonomie…

Désactiver les notifications

Quoi de plus désagréable que ces applications qui vous affichent des pop-ups sans arrêt, que ce soit quand vous utilisez une autre application ou sur votre écran d’accueil ?

Pour les désactiver, rendez-vous dans le Centre de notifications. En ce qui me concerne, j’ai désactivé toutes les options d’affichage du calendrier dans le Centre de notification comme vous pouvez le voir dans l’illustration suivante :

reglages optimises 1Pour les notifications des applications il faut ensuite aller sur chaque icône d’application dans la liste et choisir quel type de notification vous voulez voir apparaitre, et où. Chez moi c’est rien à tous les étages, je déteste les notifications qui perturbent mon travail.

reglages optimises 2Cela prend un peu de temps de tout configurer mais ensuite c’est le calme absolu ! Notez cependant qu’à l’installation d’une nouvelle appli il se peut que de nouvelles notifications apparaissent, il faudra alors revenir dans ce menu pour les désactiver.

Désactiver les raccourcis gestuels

Pour une meilleure ergonomie, Apple a programmé des gestes qui permettent d’accéder au centre de contrôle (glisser avec un doigt du bas de l’écran vers le haut), au centre de notifications (glisser avec un doigt du haut de l’écran vers le bas) et de basculer d’une application à l’autre (utiliser 4 ou 5 doigts pour pincer l’écran et accéder à l’écran d’accueil, balayer vers le haut pour le multitâche ou faire défiler les apps en balayant l’écran vers la droite ou la gauche).

Dans les faits en rééducation ou avec les petits ces gestes sont souvent involontaires et entrainent des actions parasites. Voici donc comment désactiver ces raccourcis:

  • Pour le centre de notifications… je n’ai pas trouvé comment faire… mais c’est celui qui est déclenché le moins souvent par erreur.
  • Pour le Centre de contrôle allez dans Réglages > Centre de contrôle et décochez les 2 options. Vous pourrez toujours y accéder depuis l’écran d’accueil mais c’est tout.

reglages optimises 4

  • Pour les autres raccourcis allez dans Réglages > Général > Gestes pour le multitâche et décochez l’option.

reglages optimises 3

Supprimer les clics du clavier

Oui oui, le petit bruit qui est fait à chaque fois que vous appuyez sur une touche. Pour le désactiver s’il vous dérange allez dans Réglages > Sons > Clics du clavier et décochez l’option.

Vérifier les réglages de confidentialité

C’est dans cette rubrique que vous retrouverez quelles applications sont autorisées à accéder à votre position GPS, vos contacts, votre calendrier, vos rappels, vos photos, votre partage Bluetooth et votre micro. A vous de choisir qui peut faire quoi (ou de le modifier si vous aviez refusé l’accès au micro a une appli par exemple et que vous en avez besoin finalement).

reglages optimises 5Sachez aussi que plus il y a d’applications qui accèdent à votre position GPS régulièrement, plus la batterie se décharge rapidement…

Modifier certaines configurations pour vos applications

Saviez-vous qu’en glissant tout en bas du menu de gauche dans vos réglages vous accédiez à des options pour certaines de vos applis ? Comme vous pouvez le voir sur cette copie d’écran il est parfois possible de modifier des critères de configuration assez précis (c’est le cas souvent des applis de CAA également).

reglages optimises 6

Activer Siri

Pour ceux qui possèdent un iPad de 3ème génération ou plus récent, vous allez pouvoir activer Siri. Ce ne sont pas tant les fonctionnalités de Siri (qui est un assistant vocal) en lui même qui nous intéressent vraiment, mais une fois cette option activée vous aurez accès à la dictée vocale d’Apple à tous les endroits où apparait votre clavier.

Pour l’activer allez dans Réglages > Général > Siri. Choisissez bien votre langue.

Voici à quoi ressemble le petit micro qui apparait au niveau de votre clavier. Cliquez, parlez, et le texte apparait (attention, il faut être connecté à internet pour avoir cette fonctionnalité) !

reglages optimises 7

Choisir ce qui apparait dans la recherche Spotlight

Toujours dans Réglages > Général vous trouverez une ligne Recherche Spotlight. A mon avis pour une utilisation en rééducation ou en éducation spécialisée il suffit que la zone « applications » soit cochée.

Ensuite pour utiliser cette option il suffit d’aller sur l’écran d’accueil et de glisser un doigt vers le bas. Le champ de recherche s’ouvre alors (utile si vous ne savez plus dans quel dossier est rangée l’appli qui vous intéresse). Petit bonus : en tapant un . dans le champ de recherche vous verrez s’afficher tout le contenu de votre appareil (enfin seulement les applis si vous venez de suivre mon conseil).

Farfouiller dans les options d’accessibilité

Les options d’accessibilité (Réglages > Général > Accessibilité) mériteraient un billet à elles toutes seules. Cependant pour résumer voici ce que je vous conseille pour un usage en cabinet libéral, avec des enfants et des adultes sans handicap visuel ou auditif  :

Vision

Tout peut être désactivé sauf l’option énoncer la sélection. Je vous suggère de l’activer avec choix d’une voix en français, un débit adapté à votre utilisation et l’option « surligner les mots » activée également.

reglages optimises 8Cela vous permettra à tous les endroits où vous pouvez sélectionner du texte, de vous le faire lire par la tablette.

reglages optimises 9(Au passage je vous conseille vivement la lecture du livre numérique « Remédiation et iPad » de Pascal Paul qui est gratuit et que vous pouvez apercevoir dans cette copie d’écran)

Audition

Tout peut être désactivé

Apprentissage

Voir mon billet sur l’accès guidé dans iOs 6 (toujours valable pour iOs7) :  http://www.ortho-n-co.fr/2012/10/activer-et-utiliser-lacces-guide-dans-ios-6/

Pour moi, cette option justifie presque à elle seule de choisir un iPad plutôt qu’une tablette Android.

Autres

Tout peut être désactivé

Activer le verrouillage par code

On ne le répètera jamais assez : protégez l’accès à vos appareils électroniques !!!!!!!!!

Vous avez des informations sensibles qui y sont stockés (rien que vos emails par exemple), donc ne faites pas l’impasse sur le code de verrouillage.

Pour le choisir rendez-vous dans Réglages > Général > Verrouillage par code.

reglages optimises 10Choisissez d’exiger le code immédiatement, un code simple suffit (code à 4 chiffres). Il n’est nul besoin à mon avis de pouvoir accéder à Siri en mode déverrouillé et je vous conseille de désactiver l’option d’effaçage des données au bout de 10 codes erronés (au cas où l’un de vos patients s’amuse à tester des codes quand vous avez le dos tourné…)

Changer la signature automatique dans les mails

Un petit dernier pour la route : aviez-vous remarqué que par défaut tous les mails envoyés depuis votre iPad (ou votre iPhone) avaient la mention suivante : « Envoyé depuis mon iPad » ? En ce qui me concerne j’ai désactivé cette option, car je considère que mes correspondants n’ont pas à savoir que j’ai un iPad (même si tout le monde ici le sait !!).

Pour changer la signature allez dans Réglages > Mails, Contacts, Calendriers > Signature et effacez le contenu de la case pour tous les comptes (ou mettez autre chose si ça vous dit).

reglages optimises 11Voilà, vous avez maintenant un bon nombre d’astuces à votre disposition !

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à cliquer sur le bouton J’aime, à twitter l’info, à vous abonner à la Newsletter, et/ou à me laisser un petit commentaire ici, ça fait toujours plaisir !

Utiliser la dictée vocale pour écrire ses comptes-rendus

Me revoilà après quelques semaines d’absence, mais c’était pour la bonne cause.

Tout d’abord, j’ai fait plusieurs présentations sur l’usage de la tablette en orthophonie d’une manière générale, sur les outils de compensation pour les dys sur tablette et enfin sur les outils de communication alternative et augmentative sur l’iPad. Mine de rien, cela prend du temps à préparer !

Ma deuxième excuse, et non des moindres, c’est qu’à force de jouer de la souris et du clavier j’ai attrapé une belle tendinite au poignet. En fait, ce n’est pas une nouveauté, cette tendinite est apparue pour la première fois il y a environ un an et se manifeste depuis régulièrement.

Mon problème, c’est que je peux difficilement me passer d’ordinateur au quotidien, certes plus facilement qu’un informaticien, mais tout de même… En particulier, j’ai comme tout orthophoniste qui se respecte une belle quantité de comptes-rendus de bilans à rédiger. Comment faire quand taper au clavier devient douloureux ?

Eh bien je dois dire que j’ai trouvé un outil de compensation relativement efficace : la dictée vocale (aussi appelée reconnaissance vocale) !

dictee vocale

Comment ça marche ?

La dictée vocale est un outil qui permet de transformer un texte dicté à l’oral en texte écrit. Pour cela, il vous faut un logiciel de dictée vocale ainsi qu’un bon micro casque. (Il existe aussi des applications sur smartphone ou tablette).

Après installation du logiciel, une première étape un peu longue et pénible vous sera proposée : il s’agit d’adapter le logiciel à votre voix particulière. Cela passe pour vous par la lecture à voix haute d’un texte affiché à l’écran.

Une fois ce travail effectué, le logiciel est capable de reconnaître le texte que vous lui dictez.

Bien entendu, ce n’est pas magique, il y a parfois des erreurs. Cela demande un petit temps d’adaptation de notre part, il faut ôter de notre parole tous les petits mots de remplissage que l’on utilise habituellement à l’oral, sous peine de les voir s’afficher à l’écran. De plus, il faut également penser à dire à haute voix la ponctuation, mais si vous avez l’habitude de nos dictées de bilan, ce ne sera pas trop difficile.

Est-ce que l’on gagne du temps ?

Je dirais que pour vos premiers comptes-rendus dictés, vous ne gagnerez pas beaucoup de temps car il faut s’adapter au fonctionnement du logiciel. Pour l’aider à reconnaître les termes techniques que vous employez, vous pouvez lui demander d’apprendre du vocabulaire à partir de comptes-rendus que vous avez déjà rédigés.

À l’usage, je dirais que je gagne entre 20 et 30 % de temps de rédaction par rapport à une frappe au clavier. Si vous êtes lents pour taper au clavier, vous pouvez gagner encore plus de temps.

Quels sont les inconvénients ?

Le principal inconvénient pour moi, est l’apparition d’erreurs que je n’aurais pas faites et donc la nécessité d’une relecture beaucoup plus attentive du compte rendu ou du document avant diffusion.

Par ailleurs, on reste un peu bête avec son casque à parler à son ordinateur, surtout de manière saccadée avec des morceaux de phrases par-ci par-là.

Enfin en été, je ne peux pas travailler la fenêtre ouverte car le bruit ambiant est trop important et le logiciel ne reconnaît plus bien ce que je dis.

Quels sont les logiciels existants ?

En ce qui me concerne, j’utilise Dragon Naturally Speaking dans sa version 11. La version 12 est sortie depuis environ un an. Si vous investissez dans ce logiciel, sachez que la version de base (Home) est largement suffisante.

Par ailleurs, j’ai suivi il y a quelques semaines une formation avec l’excellent Yvon Blais qui nous a appris qu’il existait une dictée vocale gratuite inclue dans Windows 7 et 8. Pour la trouver, tapez tout simplement « reconnaissance vocale » dans le champ de recherche Windows.

Et pour les patients dyslexiques, ça fonctionne bien ?

Je ne l’ai personnellement pas encore mis en place avec des patients dyslexiques. Cependant, la principale difficulté à laquelle ils vont être confrontés sera la première étape d’adaptation du logiciel avec le texte à lire. Plusieurs éditeurs ont essayé de contourner cette difficulté en proposant des adaptations plus simples comme dans les logiciels SpeakQ et Medialexie.

Dans tous les cas, la dictée vocale n’est pas un outil miracle, la proposer comme outil de compensation à un patient ne s’improvise pas. Il est indispensable que cela fasse parti d’un plan thérapeutique précis, argumenté, et surtout personnalisé pour le patient en question.

Ceci étant, si vous l’avez testé vous-même vous serez plus à même de le conseiller ou de le déconseiller à vos patients.

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé un logiciel de dictée vocale ? En êtes-vous satisfait ? Trouvez-vous que vous gagnez du temps dans la rédaction de vos documents ?