Optimiser les réglages de son iPad pour une utilisation en rééducation

Lors de mes journées de formation, il y a souvent un petit temps pendant lequel nous abordons les réglages de la tablette mais je ne peux pas non plus détailler les spécificités de chaque système d’exploitation.

Aujourd’hui je vais donc me focaliser sur les réglages optimum de l’iPad (avec iOs 7) pour une utilisation en rééducation ou en éducation spécialisée. Cependant les utilisateurs d’Android peuvent lire aussi, il y a des choses qui se recoupent bien entendu.

Rendez-vous dans les réglages de votre appareil et c’est parti !

Désactiver les connexions sans fil

Wifi

Certaines applications ont besoin d’être reliées à internet, pour cela il vous faudra donc laisser le wifi activé. Mais je vois plusieurs raisons de couper le wifi temporairement :

  • pour économiser de la batterie
  • pour éviter les achats in-app intempestifs
  • pour éviter l’affichage des publicités dans certaines applications

Bluetooth

A priori, sauf si vous avez des enceintes ou un clavier sans fil connectés à votre iPad, vous n’avez pas besoin d’activer le Bluetooth. Le désactiver par contre vous fera gagner en autonomie…

Désactiver les notifications

Quoi de plus désagréable que ces applications qui vous affichent des pop-ups sans arrêt, que ce soit quand vous utilisez une autre application ou sur votre écran d’accueil ?

Pour les désactiver, rendez-vous dans le Centre de notifications. En ce qui me concerne, j’ai désactivé toutes les options d’affichage du calendrier dans le Centre de notification comme vous pouvez le voir dans l’illustration suivante :

reglages optimises 1Pour les notifications des applications il faut ensuite aller sur chaque icône d’application dans la liste et choisir quel type de notification vous voulez voir apparaitre, et où. Chez moi c’est rien à tous les étages, je déteste les notifications qui perturbent mon travail.

reglages optimises 2Cela prend un peu de temps de tout configurer mais ensuite c’est le calme absolu ! Notez cependant qu’à l’installation d’une nouvelle appli il se peut que de nouvelles notifications apparaissent, il faudra alors revenir dans ce menu pour les désactiver.

Désactiver les raccourcis gestuels

Pour une meilleure ergonomie, Apple a programmé des gestes qui permettent d’accéder au centre de contrôle (glisser avec un doigt du bas de l’écran vers le haut), au centre de notifications (glisser avec un doigt du haut de l’écran vers le bas) et de basculer d’une application à l’autre (utiliser 4 ou 5 doigts pour pincer l’écran et accéder à l’écran d’accueil, balayer vers le haut pour le multitâche ou faire défiler les apps en balayant l’écran vers la droite ou la gauche).

Dans les faits en rééducation ou avec les petits ces gestes sont souvent involontaires et entrainent des actions parasites. Voici donc comment désactiver ces raccourcis:

  • Pour le centre de notifications… je n’ai pas trouvé comment faire… mais c’est celui qui est déclenché le moins souvent par erreur.
  • Pour le Centre de contrôle allez dans Réglages > Centre de contrôle et décochez les 2 options. Vous pourrez toujours y accéder depuis l’écran d’accueil mais c’est tout.

reglages optimises 4

  • Pour les autres raccourcis allez dans Réglages > Général > Gestes pour le multitâche et décochez l’option.

reglages optimises 3

Supprimer les clics du clavier

Oui oui, le petit bruit qui est fait à chaque fois que vous appuyez sur une touche. Pour le désactiver s’il vous dérange allez dans Réglages > Sons > Clics du clavier et décochez l’option.

Vérifier les réglages de confidentialité

C’est dans cette rubrique que vous retrouverez quelles applications sont autorisées à accéder à votre position GPS, vos contacts, votre calendrier, vos rappels, vos photos, votre partage Bluetooth et votre micro. A vous de choisir qui peut faire quoi (ou de le modifier si vous aviez refusé l’accès au micro a une appli par exemple et que vous en avez besoin finalement).

reglages optimises 5Sachez aussi que plus il y a d’applications qui accèdent à votre position GPS régulièrement, plus la batterie se décharge rapidement…

Modifier certaines configurations pour vos applications

Saviez-vous qu’en glissant tout en bas du menu de gauche dans vos réglages vous accédiez à des options pour certaines de vos applis ? Comme vous pouvez le voir sur cette copie d’écran il est parfois possible de modifier des critères de configuration assez précis (c’est le cas souvent des applis de CAA également).

reglages optimises 6

Activer Siri

Pour ceux qui possèdent un iPad de 3ème génération ou plus récent, vous allez pouvoir activer Siri. Ce ne sont pas tant les fonctionnalités de Siri (qui est un assistant vocal) en lui même qui nous intéressent vraiment, mais une fois cette option activée vous aurez accès à la dictée vocale d’Apple à tous les endroits où apparait votre clavier.

Pour l’activer allez dans Réglages > Général > Siri. Choisissez bien votre langue.

Voici à quoi ressemble le petit micro qui apparait au niveau de votre clavier. Cliquez, parlez, et le texte apparait (attention, il faut être connecté à internet pour avoir cette fonctionnalité) !

reglages optimises 7

Choisir ce qui apparait dans la recherche Spotlight

Toujours dans Réglages > Général vous trouverez une ligne Recherche Spotlight. A mon avis pour une utilisation en rééducation ou en éducation spécialisée il suffit que la zone « applications » soit cochée.

Ensuite pour utiliser cette option il suffit d’aller sur l’écran d’accueil et de glisser un doigt vers le bas. Le champ de recherche s’ouvre alors (utile si vous ne savez plus dans quel dossier est rangée l’appli qui vous intéresse). Petit bonus : en tapant un . dans le champ de recherche vous verrez s’afficher tout le contenu de votre appareil (enfin seulement les applis si vous venez de suivre mon conseil).

Farfouiller dans les options d’accessibilité

Les options d’accessibilité (Réglages > Général > Accessibilité) mériteraient un billet à elles toutes seules. Cependant pour résumer voici ce que je vous conseille pour un usage en cabinet libéral, avec des enfants et des adultes sans handicap visuel ou auditif  :

Vision

Tout peut être désactivé sauf l’option énoncer la sélection. Je vous suggère de l’activer avec choix d’une voix en français, un débit adapté à votre utilisation et l’option « surligner les mots » activée également.

reglages optimises 8Cela vous permettra à tous les endroits où vous pouvez sélectionner du texte, de vous le faire lire par la tablette.

reglages optimises 9(Au passage je vous conseille vivement la lecture du livre numérique « Remédiation et iPad » de Pascal Paul qui est gratuit et que vous pouvez apercevoir dans cette copie d’écran)

Audition

Tout peut être désactivé

Apprentissage

Voir mon billet sur l’accès guidé dans iOs 6 (toujours valable pour iOs7) :  http://www.ortho-n-co.fr/2012/10/activer-et-utiliser-lacces-guide-dans-ios-6/

Pour moi, cette option justifie presque à elle seule de choisir un iPad plutôt qu’une tablette Android.

Autres

Tout peut être désactivé

Activer le verrouillage par code

On ne le répètera jamais assez : protégez l’accès à vos appareils électroniques !!!!!!!!!

Vous avez des informations sensibles qui y sont stockés (rien que vos emails par exemple), donc ne faites pas l’impasse sur le code de verrouillage.

Pour le choisir rendez-vous dans Réglages > Général > Verrouillage par code.

reglages optimises 10Choisissez d’exiger le code immédiatement, un code simple suffit (code à 4 chiffres). Il n’est nul besoin à mon avis de pouvoir accéder à Siri en mode déverrouillé et je vous conseille de désactiver l’option d’effaçage des données au bout de 10 codes erronés (au cas où l’un de vos patients s’amuse à tester des codes quand vous avez le dos tourné…)

Changer la signature automatique dans les mails

Un petit dernier pour la route : aviez-vous remarqué que par défaut tous les mails envoyés depuis votre iPad (ou votre iPhone) avaient la mention suivante : « Envoyé depuis mon iPad » ? En ce qui me concerne j’ai désactivé cette option, car je considère que mes correspondants n’ont pas à savoir que j’ai un iPad (même si tout le monde ici le sait !!).

Pour changer la signature allez dans Réglages > Mails, Contacts, Calendriers > Signature et effacez le contenu de la case pour tous les comptes (ou mettez autre chose si ça vous dit).

reglages optimises 11Voilà, vous avez maintenant un bon nombre d’astuces à votre disposition !

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à cliquer sur le bouton J’aime, à twitter l’info, à vous abonner à la Newsletter, et/ou à me laisser un petit commentaire ici, ça fait toujours plaisir !

Normes d’accessibilité et de sécurité pour les cabinets d’orthophonie

Je vous propose aujourd’hui un billet qui sort un peu du cadre que je m’étais fixé sur ce blog, à savoir le lien entre orthophonie et nouvelles technologies.

Cependant c’est un sujet qui m’a bien occupée l’année dernière, et je pense que notre expérience pourra être utile à d’autres. En effet, il est toujours un peu complexe de se plonger dans les textes de loi concernant la mise au norme du cabinet pour favoriser l’accessibilité des personnes handicapées.

Comme vous le savez certainement, l’ensemble des cabinets devront respecter ces normes au 1er janvier 2015, et tous les cabinets nouvellement créés depuis le 1er janvier 2011 (locaux neufs ou changement de destination) doivent déjà les respecter.

En ce qui nous concerne nous exerçons dans un ancien appartement, lequel a été transformé en cabinet d’orthophonie par changement de destination à l’automne 2011.

Les étapes à franchir

Lorsque nous avons déposé notre dossier de déclaration préalable (pour le changement de destination), la mairie nous a indiqué que nous devions également compléter un dossier de demande de travaux pour la mise aux normes concernant l’accessibilité des personnes handicapées.

Une fois ce dossier rendu, une commission s’est réunie à la mairie (avec des élus et des responsables d’association de personnes handicapées) et a validé notre dossier.

Nous avons ensuite fait effectuer les travaux, et avons prévenu la mairie au moment où ils étaient finis. Théoriquement il y avait ensuite un délai avant de pouvoir ouvrir le cabinet, mais la personne responsable de notre dossier nous a gentiment autorisées à ouvrir dès la fin de l’exécution des travaux.

Depuis ce jour là nous pouvons recevoir à n’importe quel moment une inspection des services municipaux en charge de l’accessibilité, qui peuvent vérifier que les travaux effectués respectent bien ce qui a été annoncé dans le dossier.

Ceci étant la personne responsable du dossier nous a confié que les ERP (Établissements Recevant du Public) de catégorie 5 (dont nous faisons partie) sont rarement inspectés dans notre commune, et effectivement nous n’avons encore vu personne pour l’instant.

Quelques petites choses à savoir

Il est tout d’abord important de noter que ces démarches ne concernent pas que l’accueil des personnes à mobilité réduite. Dans le texte de loi il y a également des normes à respecter concernant les personnes atteintes de déficience visuelle (affichages…), auditive (isolation phonique…) ou mentale (clarification des espaces…)

Par ailleurs, votre ERP ne commence qu’à l’entrée de votre cabinet. Cela signifie que si ce dernier est situé à l’intérieur d’un immeuble d’habitation c’est la loi sur les locaux d’habitations qui s’applique aux parties communes (interphone, ascenseur, couloirs, porte d’entrée côté couloir, sonnette…).

Notre immeuble par exemple est équipé d’un ascenseur qui n’a pas encore été mis aux normes mais cela n’a pas été gênant pour le dossier d’accessibilité concernant notre ERP.

La composition du dossier

Dans le dossier il fallait entre autres faire mention de l’état des lieux actuels et des aménagements prévus pour :

  • avoir un passage de porte de 90cm au minimum pour les parties considérées comme ERP (c’est à dire l’entrée, la salle d’attente, et au moins un bureau si professions identiques, sinon tous les bureaux). Si vous avez une porte à double battant, le battant principal doit faire au minimum 90cm de large.
  • pouvoir libérer dans la salle d’attente un emplacement de 80cmx130 cm pour un fauteuil roulant (ok si chaises déjà en place car mobilier non fixe)
  • avoir des espaces de retournement (cercle de 150cm de diamètre) dans chaque pièce (entrée, salle d’attente, bureau)
  • avoir des espaces corrects de manœuvre des portes : un rectangle de 80x170cm devant chaque porte s’ouvrant en poussant, de 80×220 cm devant chaque porte s’ouvrant en tirant
  • avoir un positionnement correct des poignées (si la distance entre l’extrémité de la poignée et le mur perpendiculaire le plus proche est inférieure à 40cm il faut prévoir une poignée rallongée)
  • avoir une intensité lumineuse suffisante,
  • avoir des affichages lisibles par tous (disposition et taille)
  • avoir un bureau et un espace de travail aux normes (hauteur du bureau, emplacement pour un fauteuil)
  • avoir des espaces bien délimités visuellement (couleurs contrastée entre les sols et les murs par exemple)

Pour cela nous avions un dossier explicatif à constituer, et il fallait également joindre des plans détaillés des lieux avant et après travaux (nous avons fait les plans nous-mêmes, ce n’est pas obligatoire de passer par un architecte)

Pour plus d’informations, voir l’annexe 8 de la circulaire interministérielle n° DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 relative à l’accessibilité des établissements recevant du public, des installations ouvertes au public et des bâtiments d’habitation.

(C’est un document illustré, très compréhensible).

Les normes à respecter pour la sécurité

Nous avions également un petit dossier à faire montrant que nous respecterions bien les normes de sécurité qui doivent déjà être appliquées par tous.

Voici ce qui est obligatoire pour les orthophonistes (ERP catégorie 5, à partir du moment où nous n’accueillons pas plus de 19 personnes à la fois dans nos locaux) :

  • système d’alerte (au minimum un sifflet par bureau),

  • extincteur + affichage de sécurité concernant l’extincteur,

  • registre de sécurité,

  • affichage du plan d’évacuation,

  • affichage des consignes d’évacuation,

  • affichage des numéros d’urgence

Il est interdit d’utiliser des fiches multiples (= un bloc multiprise directement branché sur une prise) par contre l’emploi des socles mobiles est toléré (= une multiprise avec un câble au bout duquel se trouvent vos prises).

Pour plus d’informations, lire le livre III de l’arrêté du 25 juin 1980 portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP). Seuls quelques articles vous concernent si vous accueillez moins de 19 personnes à la fois (PE 4 § 2 et 3, PE 24 § 1, PE 26 § 1 et PE 27). Si ce n’est pas le cas, pour une grosse maison médicale par exemple, les normes sont beaucoup plus contraignantes et vous êtes assujettis aux dispositions de l’ensemble des articles.

Edit du 03 avril 2013 : je viens d’apprendre que le ministère du développement durable et le ministère de la santé ont édité un guide à l’attention des professionnels de santé concernant l’accessibilité de leurs locaux. Plus d’infos et le guide à télécharger ici.

Edit du 25 mai 2015 : l’accessibilité de mes locaux datant maintenant de plusieurs années et la loi ayant été assouplie je ne suis plus en mesure de répondre à vos questions, je ferme donc les commentaires sur ce billet.

(Auteur du pictogramme : Sergio Palao Provenance: ARASAAC (http://catedu.es/arasaac/ Licence: CC (BY-NC-SA)).