Français Signé, LSF et vidéo

Bonjour !

L’an dernier je me suis inscrite à une formation de Français Signé, proposée par le syndicat des orthophonistes de l’Isère (SODI). La formation se déroulait sur 4 jours (étalés sur toute l’année) et nous avons à cette occasion appris beaucoup de vocabulaire, en particulier du vocabulaire courant pour les touts-petits.

Cette formation, bien que très riche, a été frustrante pour moi car je me suis retrouvée confrontée à des difficultés de mémorisation. Contrairement aux autres formations, il ne m’était pas possible de prendre de notes écrites. Et du coup j’avais tendance à oublier le vocabulaire d’une fois sur l’autre.
Il existe bien des dictionnaires « papier », et autres albums/répertoires de signes mais j’ai fait l’erreur de ne pas investir au moment de la formation.

Et c’est là que la technologie a volé a mon secours. Lors du « jour 3 » je me suis dit qu’il fallait que je filme la formatrice. J’avais donc apporté mon appareil photo, je lui ai demandé sa permission… et elle a refusé ! Toute dépourvue, je n’ai donc rien filmé, et je suis rentrée fort dépitée.

Lors du « jour 4 » je n’avais pas emporté mon appareil photo (pour quoi faire ?) mais j’ai eu une idée fulgurante une fois installée à ma place : si la formatrice ne voulait pas être filmée, qu’est-ce qui m’empêchait de me filmer moi-même ? Sans appareil photo ou caméscope ? Oui mais avec un ipad 🙂

J’ai donc sorti mon appareil, je l’ai calé face à moi (j’ai une housse qui fait « support ») et je me suis filmée durant toute la journée (heureusement à ce moment là je n’avais pas encore trop d’applications, et disposait donc de beaucoup d’espace mémoire). Maintenant si je veux me remémorer le vocabulaire de tel ou tel livre de Tchoupi (notre support de travail), il ne me reste plus qu’à regarder la vidéo.

Autre avantage de la technologie pour le vocabulaire de la LSF (ou pour le français signé donc) : les sites proposant des lexiques en vidéos.
J’utilise soit le site de l’INJS de Metz, soit sematos.eu que je viens de découvrir et qui me semble plus complet (mais plus « commercial » également) avec notamment la possibilité de rechercher du vocabulaire par thème.
Il existe aussi une application iPhone et Android gratuite mais avec une liste de vocabulaire plus limitée bien qu’en constante évolution : Signes.

Lorsque je prépare des séances avec des tout-petits je peux donc faire une révision express des signes que je vais avoir à utiliser.

Et vous ? Utilisez-vous le français signé ou la LSF en rééducation (avec des patients entendants) ? Connaissez-vous d’autres sites pratiques pour réviser le vocabulaire courant ?

3 réflexions au sujet de « Français Signé, LSF et vidéo »

  1. J’avais sur mon blog, une liste de sites recensant les signes en vidéo mais malheureusement, suite à une mauvaise manip et des problèmes de connexion, une partie de ma page a été effacée 🙁
    Je suis très expressive en rééducation et j’ai souvent utilisé quelques signes que je connaissais dans mes anciennes rééducations, notamment pour faciliter l’évocation. Actuellement, comme je suis des enfants sourds et qu’on voudrait éviter qu’ils fassent trop de français signé parce qu’ils sont déjà grands, avec eux, j’essaie de ne plus trop en faire pour l’évocation. Par contre, je prends des cours de LSF avec une collègue prof de LSF mais comme toi, j’ai du mal à retenir les signes d’une fois à l’autre.
    Aux entretiens de Bichat, nous allons évoquer le français complet signé codé avec mes collègues pour les enfants sourds et les enfants entendants car une de mes collègue le met en place pour un enfant avec une dysphasie mixte importante, peu intelligible et qui a un gros trouble de compréhension même contextuelle

    • Le français complet signé codé… ça m’interpelle ça, comment tu fais pour coder et signer en même temps ?
      Je suis allée aux entretiens de Bichat il y a 3 ans, mais je dois reconnaitre que j’ai eu du mal à « ingérer » toutes les infos données sur 2 jours, c’est dense ! Tu me conseilles ceux de cette année ?

      • en reparcourant ton blog, je me rends compte que tu m’avais répondu… mais pas moi !! Le français complet signé codé utilise les signes pour les mots pleins et le code pour les petits mots qui n’ont pas d’équivalent en LSF (déterminants, par exemple). Il est utilisé chez les jeunes enfants sourds afin d’arriver progressivement à de la LPC exclusivement car petit à petit, tu remplaces de plus en plus de signes par des mots codés. Pour les enfants dysphasiques, il permet d’utiliser le code comme un signe pour ces fameux petits mots fonctionnels mais avec eux, il n’est pas question d’en venir à la LPC complète.
        Bichat me semble intéressant cette année. Tout dépend de tes intérêts et de ta patientèle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *